Lumière sur les générations Y, Z et leurs différences

Les générations Y et Z, sont les groupes de personnes nées à partir de 1981 et qui ont donc pu grandir en parallèlement à l’avènement d’internet, des téléphones mobiles et de toutes les technologies et modes de consommation qui en découlent. Penchons-nous sur ces deux générations très liées mais aussi très différentes dans leur mode de vie et de consommation.

Comment les distinguer ?

La génération Y : Nés après 1981, ils sont souvent surnommés millenials car ils ont atteint l’âge adulte au passage du nouveau millénaire. C’est la première génération à être ancrée dans la technologie numérique, à l’exception de leur enfance dans laquelle ils ont passé plusieurs années sans internet.

La génération Z : Cette génération, appelée aussi centenials, lui succède directement mais leur différence est qu’ils ont grandi avec des smartphones, leur enfance était déjà remplie de technologie numérique, et leurs parents utilisaient déjà internet.

La transition se situe donc, suivant les pays et leur développement, autour de 1995.

Une vision de la vie totalement différente

Leurs objectifs sont totalement différents. Les millenials sont plus dans une optique de profiter de la vie, de voyager (4,3 voyages en moyenne par an) et vivre des sensations fortes. 77% d’entre eux préfèrent vivre un moment intense plutôt que d’acquérir du matériel. À l’inverse, 60% de la génération Z choisiront un produit physique plutôt qu’une sensation momentanée. Il sont également très motivés pour la création de leur entreprise, 72% d’entre eux.

Complètement confiants et technophiles, ils sont habitués à l’accès à l’information, et considèrent qu’ils méritent plus que ce qu’ils ont.

Les deux générations se caractérisent par une forte dépendance aux appareils mobiles, ce qui permet aux marques de promouvoir plus facilement leurs produits.

Un usage des smartphones différent

53 % des millennials avouent qu’ils préféreraient perdre leur odorat plutôt que leurs appareils mobiles. Plus de 80 % d’entre eux dorment avec leur smartphone et 32 % consultent les réseaux sociaux y compris lorsqu’ils sont aux toilettes.

Les chiffres de la génération Z sont également très impressionnants. Selon une étude de Commscope demandée par Google, 100 % des centennials consultent leur smartphone au moins cinq fois par heure.

82 % des centennials sont convaincus qu’ils maîtrisent les nouvelles technologies. Depuis leur enfance, ils entendent parler de réalité augmentée, d’assistants IA et de voitures autonomes. Il est donc plus difficile de les impressionner.

Les Z misent sur la célébrité et les Y sur le contact émotionnel

Pour transmettre leurs messages aux générations Y et Z, les marques doivent non seulement faire preuve de créativité, mais aussi de célébrité et d’honnêteté.

La capacité d’attention des Z est inférieure de 25 % à celle de leurs prédécesseurs. Les millennials peuvent maintenir leur attention pendant 12 secondes, contre seulement 8 secondes pour les centennials. Les membres de la génération Z sont plus enclins à croire une information sur parole.

Cela ne veut pas dire que les centennials sont plus faciles à convaincre. Selon une étude de l’agence publicitaire Brand House, les membres de la génération Z font preuve de beaucoup d’intuition. Lorsqu’ils lisent le texte d’une publicité ou visionnent une vidéo, les jeunes comprennent immédiatement si l’information est « mensongère » ou non pertinente.

Les différences entre millennials et centennials sont nombreuses. Pour optimiser leurs résultats, les marques doivent comprendre ces disparités et adapter leur approche à chaque génération.

Des conseils pour mieux vendre à ces générations

Il y a un discours différent à adopter pour ces deux générations. En effet, offrez une expérience intense aux millenials et aidez-les à apprécier la vie. Ils seront touchés par des programmes de fidélité, par un contact émotionnel et une assistance permanente.

Les membres de la génération Z souhaitent être aidés dans leurs objectifs personnels. Ils croient tout connaitre du monde qui les entoure et des nouvelles technologies. Un produit physique est plus susceptible de les intéresser, à condition que l’offre soit rentable et le message précis. Favorisez les achats impulsifs.

Pour développer vos ventes et toucher ces publics, vous devez absolument étudier vos clients et suivre leur évolution. Enfin, n’oubliez pas que les générations grandissent rapidement et que d’autres sont déjà apparues.

Vous souhaitez être accompagné dans la mise en place d’un dispositif touchant ces deux générations ? Contactez-nous dès maintenant :

CONTACTEZ-NOUS

Damien Laude

Damien Laude

Graphiste au sein de l'agence K Publishing, Damien est en contact avec les clients afin de répondre à leurs besoins graphiques.

Publier un commentaire