Pour concurrencer Amazon, Wal-Mart et Google s’allient pour le commerce en ligne

Marketing

Amazon, leader de la vente en ligne, fait depuis maintenant de nombreuses années de l’ombre au numéro un mondial de la distribution, Wal-Mart.  Ce dernier a donc décidé de frapper un grand coup dans le monde du commerce sur le web en s’associant au géant de l’informatique Google.

Selon Marc Lore, directeur e-commerce chez Wal-Mart, « à partir de fin septembre, nous travaillerons avec Google pour proposer des centaines de milliers d’articles qui pourront être commandés par la voix via Google Assistant« . Nouveau service très prometteur, les deux alliés nous parlent déjà de « la plus grande offre disponible sur la plateforme » allant « de la lessive aux Legos ».

Un accord avantageux pour les deux parties

Google augmentera sa crédibilité en récupérant de nombreuses références. Le partenariat va permettre aux consommateurs de lier leurs comptes Google et Wal-Mart afin « de recevoir des résultats personnalisés à partir de leurs achats chez Wal-Mart, en ligne comme en boutiques physiques », a expliqué un responsable de Google, Sridhar Ramaswamy, dans un billet publié sur le blog du groupe.

Le distributeur Wal-Mart aura un service avec un acte d’achat en ligne clairement facilité via la commande vocale. D’après Marc Lore, faire équipe avec Google fut une évidence pour Wal-Mart afin de rendre le shopping vocal le plus intuitif possible.

Une attaque implicite envers Amazon

Confronté à la puissance d’Amazon en ligne et même au niveau physique après le rachat de l’enseigne bio Whole Foods, Wal-Mart souhaite aussi marcher sur les plates-bandes du géant Amazon.

Lors de ses derniers résultats trimestriels, Wal-Mart a créé l’inquiétude due à son retard face à Amazon, malgré une augmentation de 60% de ses ventes en ligne.  Amazon est en effet un acteur écrasant dans le secteur de la vente en ligne aux États-Unis avec, au deuxième trimestre, une parte de marché de 38%.

Au niveau du commerce global, Wal-Mart est largement devant Amazon, mais ce dernier s’annonce être un challenger sérieux avec 2,8% de part de marché l’année dernière !

Sur d’autres plans, Wal-Mart a multiplié les actions de partenariats avec les sites de voitures avec chauffeurs (VTC) par exemple, Uber et Lyft. Du côté de Google, le groupe concurrence déjà directement l’assistant domestique Echo d’Amazon avec son propre Google Home. Il prend position depuis plusieurs années dans le commerce en ligne via Google Express, intégrant notamment des fonctionnalités à Google Home, mais ses efforts sont encore peu gratifiés face à la puissance d’Amazon.

Besoin d’aide pour le référencement de votre site mobile ? N’hésitez pas à faire appel aux experts de l’agence K Publishing pour vous accompagner et étudier vos projets.

via 

Crédits photo