Facebook ne veut plus de sites lents sur sa plateforme

Actualité

Facebook emboîte les pas à Google concernant les sites lents sur sa plateforme mobile et les pénalisera dans les prochains mois. Le réseau social a remarqué qu’il était frustrant pour eux de cliquer sur un lien qui mène vers une page Web qui charge lentement.

Des nouveautés pour le News Feed Facebook

Facebook annonce que près de 40% des internautes abandonnent au bout de 3 secondes lorsqu’un site est trop lent. Le réseau social qui améliore en permanence sa plateforme, propose une mise à jour qui affichera en priorité les sites rapides au détriment des sites lents. Des facteurs tels que la connexion réseau actuelle et la vitesse générale de la page Web seront pris en considération. Si les signaux indiquent que la page Web se chargera rapidement, le lien apparaîtra plus haut dans le flux. Les Pages ne verront quant à elles pas de changement significatif. Il faut cependant veiller à ce que les pages Web relayées ne soient pas difficiles à charger, sous peine de voir son trafic diminuer.

Une façon de mettre en avant les Instant Articles

Évidemment cette mise à jour n’est pas anodine pour Facebook. Le réseau social souhaite pousser les Publisher à utiliser ses articles In App, les Instant Articles. Ce type d’article, sorti il y a un an, a du mal à trouver son public. Pourtant la promesse est là : un temps de chargement rapide car l’utilisateur ne sort pas de la plateforme pour lire le contenu. De plus, Facebook a récemment permis de mieux monétiser ses Instant Articles en ajoutant plus de la publicité, un paywall, et en supportant le format AMP et Apple News.

Besoin d’aide pour comprendre les enjeux des réseaux sociaux et créer votre stratégie digitale ? N’hésitez pas à faire appel aux experts de l’agence K Publishing pour vous accompagner et étudier vos projets.

Crédit photo