Better Ads : Google lance son propre Adblockers

Actualité

C’est une annonce surprenante de la part de la firme de Mountain View ! Google s’attaque désormais aux publicités abusives et intrusives sur sa plateforme et compte bien les éradiquer d’ici 2018. Personne ne sera épargné puisque Google s’attaque également à ses propres publicités.

L’expérience client avant tout

Face au nombre grandissant de publicités intempestives, les internautes sont de plus en plus nombreux à télécharger des Adblockers. Google souhaite donc offrir la meilleure expérience publicitaire possible grâce au Coalition for a Better Ads (un rassemblement d’acteurs majeurs du web comptant Google, Facebook, le Washington Post, Reuters, …). Cette coalition a développé des standards pour les publicités sur desktop web et mobile. Ces standards seront effectifs en Amérique du Nord et en Europe et sont le fruit d’une enquête auprès de 25 000 consommateurs.

Cette charte annonce le blocage, via le moteur de recherche Google Chrome, de toutes les publicités qui ne respecteraient pas ses règles, ainsi que les sites contenant une ou plusieurs publicités non conformes. Cette nouvelle réglementation permettrait aux internautes de naviguer plus facilement sur certain site et aux annonceurs qui propose des publicités qualitatives de continuer à les diffuser, sans être victime des Adblockers.

Mais Google ne s’arrête pas là ! La firme de Mountain View annonce aussi le lancement de Google Contributeur, une plateforme qui permet aux internautes de ne pas avoir de publicités sur certains sites grâce à un abonnement mensuel.

Quels sont les types de publicité non conforme selon Google ?

Pour desktop

  • Les publicités pop-up
  • Les publicités vidéo en auto-play avec du son
  • Les publicités avec un compteur ne permettant pas de passer le quitter
  • Les publicités fixes d’une grande taille

Pour mobile

  • Les publicités pop-up
  • Les publicités vidéo en auto-play avec du son
  • Les publicités qui s’affichent au scroll et qui prennent tout l’écran
  • Les publicités avec un compteur ne permettant pas de passer le quitter
  • Les publicités qui occupent plus de 30% de l’écran
  • Les publicités animées qui « flash »
  • Les publicités fixes d’une grande taille

Besoin d’aide pour créer votre stratégie digitale ? N’hésitez pas à faire appel aux experts de l’agence K Publishing pour vous accompagner et étudier vos projets.

Crédit photo